Réseaux sociaux & médecins

Réseaux sociaux & médecins

medecins reseaux sociaux docteurs

 

Les réseaux sociaux proposent de nombreux intérêts pour les professionnels de la santé, et particulièrement pour les médecins. Sur Internet médecins, dentistes, paramédicaux peuvent œuvrer toujours plus près de leurs patients. Et c’est dans l’ère du temps.

 

 

L’intérêt des réseaux sociaux pour les médecins

 

Un médecin sur Internet peut s’informer et faire de la veille. En effet, les reseaux sociaux sont d’excellentes sources d’informations. Sur Facebook, le médecin peut aussi accélérer la diffusion d’informations et les échanges. En effet, le partage de l’information est optimal sur des réseaux tels que Twitter ou Facebook.

 

D’autre part, les médecins sur Internet ont la possibilité de créer des espaces collaboratifs. Comme ils sont ouverts, les réseaux sociaux permettent de générer des espaces de partages qui ne sont pas soumis à des contraintes physiques. Sur Facebook, des médecins créent des groupes privés permettant aux patients de demander rapidement l’avis d’un médecin sur Internet, alors connecté au réseau social.

 

medecins reseaux sociaux

 

Les limites de l’utilisation des réseaux sociaux

 

S’il y a de nombreux avantages à utiliser les réseaux sociaux et Internet pour les médecins, cette pratique comporte quelques limites. En effet, sur les reseaux sociaux, on peut tout à fait faire face à des cas d’usurpation d’identité. Le personnel médical peut aussi utiliser les réseaux sociaux à mauvais escient, ce qui peut nuire à l’image d’une personne ou d’un établissement.

 

Par ailleurs, la notion de bad buzz n’est jamais loin. Sur Internet, le médecin peut voir ses propos mal interprétés et être repris à mauvais escient. Le risque de générer une réaction en chaîne sur les réseaux sociaux n’est jamais nul. Sur Facebook, les médecins doivent donc être prudents, tout comme les utilisateurs qui sollicitent leur expertise. On ne sait jamais vraiment qui se cache derrière un profil. Un médecin sur Facebook peut parfaitement être une personne tierce se faisant passer pour un professionnel de santé. La prudence est donc de mise.